jeudi 17 août 2017

Kifsa : la première cannette de bissap commercialisée en France.



L'histoire

Avril 2015, lors d’un salon culturel, Michel EHOUMAN, Abdoulaye ANE et Moussa SIDIBE participent à un salon pour récolter des fonds pour une association. Ils tiennent un stand de vente de plats africains et de boissons fait maison.
Parmi les produits que proposent les trois amis, se trouve une boisson artisanale. Et durant les 4 jours, les clients se pressent à leur table pour goûter cette boisson à base de fleur d’hibiscus. A leur grande surprise, leur jus préparé par leurs mamans connaît un franc succès. De retour du salon, Michel, Abdoulaye et Moussa décident de commercialiser ce jus dit « jus de bissap » qui possède des vertus exceptionnelles.
La fleur d’hibiscus permet en effet de lutter contre l’hypertension et de réduire les risques d’accidents cardio-vasculaires.

A la recherche du vrai goût Les trois acolytes démarchent des entreprises et des laboratoires capables de reproduire le goût de leur boisson artisanale.

Après plusieurs semaines d’essais et de tests, ils retrouvent le goût d’origine. Il faut maintenant trouver un nom. Ça sera Kifsa. (Kiffe ça). Le ton est donné. En 2017, Kifsa est lancé sur le marché français. Sa première version est une canette de 25cl avec une touche de menthe fraîche.                       



Les créateurs de la boisson Kifsa






En savoir plus visitez le site KIFSA








Photo du site Kifsa

samedi 12 août 2017

Congo Brazzaville : La laiterie Bayo, une réussite agroalimentaire



La laiterie congolaise Bayo une réussite de l'agroalimentaire.
La vente de produits laitiers locaux bon marché, est la clé de leur réussite.
C'est la toute première laiterie du Congo.



Sans plus tarder regardez la vidéo.


Pour nous suivre et découvrir plus cliquez ICI



mardi 8 août 2017

Madagascar : Un millier de tracteurs bientôt, et un projet d’usine de montage


Des investisseurs indiens pour le développement agricole à Madagascar : « Un millier de tracteurs bientôt, et un projet d’usine de montage »


Un millier de tracteurs, fabriqués en Inde, arriveront bientôt à Madagascar, et un projet de mise en place d’une usine de montage est en perspective. C’est ce qui ressort de l’entretien du Président de la République avec une délégation indienne composée d’un Représentant du Ministère de l’agriculture de ce pays, d’investisseurs, et des responsables de la firme Farm Truck. Le Ministre auprès de la Présidence en charge de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que le Chargé d’affaires de l’Inde ont également participé à la rencontre. 



Le premier point des entretiens a porté sur la réparation et l’entretien des anciens tracteurs offerts par l’Inde, il y a des années. Les travaux seront menés avec une entreprise malgache. Par ailleurs, dans le cadre du projet de mécanisation de l’agriculture à Madagascar, les investisseurs indiens prévoient de faire venir de nouveaux tracteurs et des engins agricoles, bien adaptés aux besoins et aux conditions locaux. Mais le volet le plus important évoqué lors de la rencontre, est le projet de ces investisseurs indiens d’implanter une usine d'assemblage de tracteurs à Madagascar, afin de produire des machines destinées au marché malgache, et, par la même occasion, de créer des emplois pour les jeunes. L'ensemble de ces projets sera réalisé en étroite collaboration avec l'Exim Bank de l'Inde. Un partenariat technique fort sera également établi avec le Ministère auprès de la Présidence en charge de l'Agriculture et de l'Élevage, afin d'obtenir des résultats positifs sur l'augmentation de la productivité agricole, notamment en ce qui concerne le riz et le maïs.   Dans l’immédiat, un millier de tracteurs arriveront à Madagascar, même si les besoins sont bien au-delà de ce nombre ; mais, pour tenir compte du pouvoir d'achat des agriculteurs, des solutions sont également étudiées en termes de facilitation, entre autres le lancement de services publics agricoles où les engins pourraient être mis en location.

D’après l’estimation du Président Hery Rajaonarimampianina, ces projets seront effectifs avant la fin de cette année, afin d’assurer un bon démarrage de la saison culturale 2018. Lors de la rencontre, le Chargé d'Affaires de l’Inde a rappelé la politique de coopération de son pays, notamment en ce qui concerne le développement et la modernisation du secteur agricole dans les pays d’Afrique, afin d’assurer l'autosuffisance alimentaire. Pour Madagascar, nul doute qu’il s’agit de projets qui auront des impacts directs et rapides sur le secteur agricole, avec leurs retombées sur l’amélioration des conditions de vie de la population rurale. 

Africa newsroom

Pour  rejoindre la communauté Afrique de Demain,  cliquez ICI




mardi 1 août 2017

Sénégal : Une entreprise produit de la fraise bio


De la fraise bio au Sénégal, eh oui il l'a fait c'est :

Souleymane AGNE est technicien horticole. En 2016, il s’est lancé dans la production biologique de fraises à travers son entreprise BIO-AGRIPÔLES.



Regardez sans plus tarder la vidéo . (Agribusiness TV).



Pour rejoindre la "Communauté Afrique de Demain "cliquez ICI